icone drapeau anglais
 
Automne-Toussaint-Halloween
 
Avent-Noël

 

Les états-unis ont aboli officiellement l'esclavage en 1865 et inscrit dans leur constituion en 1868 l'égalité entre noirs et blancs. Cependant, des discriminations ont longtemps subsisté : écoles, transports, accès aux emplois, ...

Dans les années 60, les présidents Eisenhower et Kennedy feront beaucoup pour la reconnaissance des noirs de leur propre chef, mais aussi sous la pression d'un important mouvement noir de lutte contre les ségrégations. Le leader noir le plus connu était Martin Luther King, pasteur, né le 15 janvier 1929.  Matin luther king I have a dream

Le 28 août 1963, il prononce un discours historique "I have a dream" à l'occasion d'une grande marche sur Washington pour l'emploi et la liberté. Version intégrale du discours en MP3 et retranscription écrite

le 2 Juillet 1964, le Congrès a ratifié le Civil Right Act qui rendait inconstitutionnel toute forme de discrimination dans le vote ou dans les lieux publics. L'année suivante Martin Luther King a reçu le prix Nobel de la paix. Il sera assassiné le 4 avril 1968.

Des extraits du discours et leur traduction :

... But one hundred years later ( the Emancipation Proclamation), we must face the tragic fact that the Negro is still not free.

One hundred years later, the life of the Negro is still sadly crippled by the manacles of segregation and the chains of discrimination. One hundred years later, the Negro lives on a lonely island of poverty in the midst of a vast ocean of material prosperity. One hundred years later, the Negro is still languishing in the corners of American society and finds himself an exile in his own land....

I have a dream that one day this nation will rise up and live out the true meaning of its creed: "We hold these truths to be self-evident: that all men are created equal." I have a dream that one day on the red hills of Georgia the sons of former slaves and the sons of former slaveowners will be able to sit down together at a table of brotherhood. ... I have a dream that my four children will one day live in a nation where they will not be judged by the color of their skin but by the content of their character. I have a dream today. ....

When we let freedom ring, when we let it ring from every village and every hamlet, from every state and every city, we will be able to speed up that day when all of God's children, black men and white men, Jews and Gentiles, Protestants and Catholics, will be able to join hands and sing in the words of the old Negro spiritual, "Free at last! free at last! thank God Almighty, we are free at last!"

 
... Mais cent ans après (la proclamation d'émancipation), nous devons reconnnaître le fait tragique que les noirs ne sont pas encore libres.

Cent ans plus tard, la vie des noirs est toujours tristement entravée par les menottes de la ségrégation et les chaines de la discrimination. Cent ans plus tard, les noirs vivent dans une ilede pauvreté isolée au milieu d'un vaste océan de prospérité. Cent ans plus tard, les noirs se languissent toujours dans les coins de ls société américaine et se trouvent en exil sur leur propre terre..

J'ai un rêve qu'un jour cette nation se lèvera et vivra vraiment selon son acte de foi : "Nous tenons pour évident que tous les hommes sont créés égaux." J'ai un rêve qu'un jour sur les collines rouges de Géorgie les fils des anciens esclaves et les fils des anciens propriétaires d'esclaves pourront s'asseoir ensemlbe à une table de fraternité. ... J'ai un rêve que mes quatre enfants ne seront pas jugés d'après la couleur de leur peau, mais par le contenu de le leur caractère. J'ai un rêve aujourd'hui.. ...

Quand nous laisserons la liberté retentir, quand nous la laisserons retentir de chaque village, chaque hameau, chaque état, chaque ville, nous ferons approcher ce jour où tous les enfants de Dieu , noirs et blancs, juifs et gentils, protestants et cathliques seront capables de joindre leurs mains et de chanter les mots du Negro spiritual", "Libres enfin ! Libres enfin !Merci Dieu tout puissant, nous sommes enfin libres!"

 
icone halloween 2006

 
 
 
 

 



La slavia

© Montsouris communication / 2000-2015.  Reproduction interdite sans autorisation

Contacts, informations