icone drapeau anglais
   

coureur antique

flamme olympique

Les JO, c'est antique!

Chez les Kouroi ou chevaliers de l'aristocratie de l'époque d'Homère (9ème siècle avant notre ère), quand on ne faisait pas la guerre, on s'y entrainait en lançant le dique ou le javelot ou en faisant de la boxe et de la lutte.
A Sparte, c'était la même chose en plus intense. Les premiers jeux qui annonçaient des jeux olympiques c'est en - 884.environ.

Les premiers vrais Jeux Olympiques débutèrent à Olympie en 776 par une simple course. Le lieu sacré se situait à 16 kilomètres de la mer ionienne, sur la côte occidentale du Péloponnèse.

En 393 l'empereur Théodose Ier , sous l'influence de saint Ambroise, évêque de Milan, interdit tous les jeux, les jugeant impies.

Les JO, c'est moderne !

En 1894, le baron Pierre de Coubertin fit renaître les jeux et Athènes fut choisie comme siège de ces premiers jeux olympiques modernes (1896). Depuis ils ont lieu tous les quatre ans ( sauf en 1916, 1940 et 1944).


L'Olympisme est une philosophie de la vie, exaltant et combinant en un ensemble équilibré les qualités du corps, de la volonté et de l'esprit. Alliant le sport à la culture et à l'éducation, l'Olympisme se veut créateur d'un style de vie fondé sur la joie dans l'effort, la valeur éducative du bon exemple et le respect des principes éthiques fondamentaux universels.

Le but de l'Olympisme est de mettre partout le sport au service du développement harmonieux de l'homme, en vue d'encourager l'établissement d'une société pacifique, soucieuse de préserver la dignité humainer en éduquant la jeunesse par le moyen du sport pratiqué sans discrimination d'aucune sorte et dans l'esprit Olympique qui exige la compréhension mutuelle, l'esprit d'amitié, la solidarité et le fair-play.

L'activité du Mouvement Olympique, symbolisée par cinq anneaux entrelacés se déploie sur les cinq continents.

La pratique du sport est un droit de l'homme. Tout individu doit avoir la possibilité de pratiquer le sport selon ses besoins.

Pierre de Coubertin

Et n'oublions pas la devise Pierre de Coubertin, l'essentiel n'est pas de gagner, mais de participer.
Euh ! T'es sûr Pierre ?

 
 
 
 
 


La slavia

© Montsouris communication / 2000-2015.  Reproduction interdite sans autorisation

Contacts, informations


: