Le premier avril n’a pas toujours été le jour des gentilles farces

carte amicale premier avrilA l’origine, dans nombre de pays, il s’agissait parfois de harceler le benêt du village en le faisant courir après un objet chimérique, fool’s errand en Anglais. En Ecosse, le 1er avril s’appelle jour du crétin, gowk’s day, et il y avait à une époque une variante particulière de la course à l’objet chimérique qui consistait à envoyer une personne de l’un à l’autre sous prétexte de mission important, plis secrets à amener, objets à aller rechercher, etc… Et si le crétin ne devinait pas rapidement qu’on le menait en bateau, il était l’objet de moqueries pour des mois et des mois. Cruel !

Quant à la coutume d’accrocher des poissons dans le dos des gens, son origine n’est pas rose. Avril étant l’époque du frai des poissons, la ponte des oeufs, pêcher à ce moment de l’année met en danger le renouvellement des stocks et Hugues, évêque de Grenoble à la fin du 11ème siècle avait décidé de condamner ceux qui s’attaquaient aux poissons à cette période au pilori trois dimanche de suite avec le dessin d’un poisson sur leurs poitrine et leur dos. Pas cool du tout ! Il semblerait que ça n’ait pas porté bonheur à Hugues. Il est mort un premier avril !

Puis au début du vingtième siècle, le premier avril a pris un tour très amical. On envoyait des cartes ornées de poissons à ces amis. Malheureusement cette habitude sympathique s’est perdue.

Des infos sur l’origine du premier avril, des poissons à imprimer, plier, colorier, cuisiner, bricoler, origami, mandalas, carpes et koi nobori

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *