Visiter les musées parisiens en famille avec enfants et ados, ceux dont il faut se méfier ou que nous n’aimons pas.

Des abonnements, cartes coupe-file, billets pré-réservés et autres, le visiteur lambda qui arrive à l’improviste est parfois bon pour plusieurs heures de queue, voire pour se casser le nez:  Grand-Palais, Orsay, musée du Luxembourg en particulier.

Des expositions devenues très ciblées et plus forcément aussi accessibles à un public jeune ou non passionné par la thématique : Musée Guimet, musée de la marine.

Réservé à ceux qui comprennent l’art contemporain tendance conceptuel, le palais de Tokio. Les ateliers pour enfants eux sont bien plus grand public que les expos du musée.

Celui qui n’a jamais été agréable à visiter et ne le sera sans doute jamais, c’est le musée du quai Branly, musée des arts premiers. Une purge. D’aucuns lui ont donné un surnom qui illustre très bien une certaine prétention intellectuelle qui tourne en rond et entre soi. Je trouve l’architecture extérieure sombre et peu engageante, mais l »aménagement intérieur est carrément glauque. Des couloirs qui n’en finissent pas, pas de lumière, des formes « organiques » (informes), des couleurs berk, des objets intéressants mais pas mis en valeur.
J’ai visité une exposition dont le sujet me passionnait et elle a réussi à m’ennuyer : du verbe verbeux et incompréhensible et une scénographie inexistante, des juxtapositions qui n’éclairent rien. De la soupe et le jeune qui m’accompagnait a eu encore plus de mal que moi.
En revanche, déjeuner dans le restaurant du quai Branly, ça vaut vraiment le coup. Nourriture agréable et vue exceptionnelle sur la tour Eiffel !

Musées parisiens, nos conseils, notre sélection pour se cultiver tout en passant un bon moment en famille avec enfants et ados, les activités proposées et les expositions en cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *