Un conte inspiré d’Alice au pays des merveilles, Lilas au pays d’Alice, 17, Des fleurs – A tale inspired by Alice in Wonderland, Leela in Alice’s land, 17, des fleurs

Sommaire – Summary

La duchesse émit un bruit abominable en voyant le lapin: une note plaintive et terriblement discordante.
Le lapin se plia en deux devant elle.
– Ma très chère Duchesse, je vous présente mes humbles excuses. Je ne suis pas responsable. C’est Lilas. Elle n’a fait que traîner.

The duchess emitted an awful noise on discovering the rabbit : a plaintive note, frightfuly discordant.
The rabbit doubled over in front of her.
– My very dear duchess, I present you my humblest excuses. I’m not responsible. It’s Leela. She kept lagging.

lapinpenche

– C’est pas vrai…
La duchesse se remit à couiner.
– Altesse, il nous faut aller à la répétition maintenant.
Et le lapin se mit en marche suivi de la duchesse qui sautillait à toute vitesse sur son unique petite jambe en produisant de désagréables grincements et de Lilas qui ne voyait pas quoi faire d’autre.
– Bon Lilas, il va falloir m’aider à porter la partition.

– Tis not true….
The duchess chirped again.
– Your highness, we must go the rehearsal now.
And the rabbit began to advance followed by the duchess who hopped at very high speed on her unique little leg producing disagreable squeaks and of Leela who did not imagine what else she could do.
– So Leela, you must help me to carry the partition.

fleursmusicales

Une réflexion au sujet de « Un conte inspiré d’Alice au pays des merveilles, Lilas au pays d’Alice, 17, Des fleurs – A tale inspired by Alice in Wonderland, Leela in Alice’s land, 17, des fleurs »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *