Halloween on aime beaucoup et un peu pas du tout.

Halloween, nous aimons :

tamponhibou– Exorciser nos peurs en jouant avec elle. C’est l’intérêt de Halloweeen et de sa version mexicaine, Dia de las muertos. 

– Profiter de l’occasion pour nous amuser en cuisinant. Au lieu de se soucier de la présentation, c’est l’inverse, on fait le plus glauque possible. On se débrouille pour que ce soit bon malgré tout. Mais ça peut pétiller ou piquer…

Bricoler et décorer de façon ludique : sorcières, chauve-souris, fantômes, maisons hantées, araignées, crânes, citrouilles et débauche d’orange et noir.

– Créer des coloriages, monstres, sorcières, chouettes, magie, dia de los muertos

–  Se déguiser et se maquiller à peu de frais

– Oublier le temps maussade de l’automne en passant en mode fête.

– Avoir une bonne excuse pour dévorer des bonbons.

Nos idées pour l’automne, la Toussaint, halloween

Mais nous n’aimons pas, pas du tout la dérive commerciale. et la profusion d’objets souvent de piètre qualité en vente pour l’occasion. Pour que la fête soit belle, il faut de l’authenticité et ne pas négliger sa dimension culturelle profonde.

L’histoire d’Halloween et des ses coutumes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *