Histoire de fleurs, le narcisse, symbole de printemps

Le narcisse tire son nom de la mythologie grecque.  Narcisse était un très beau jeune homme, mais très fier. Il rejeta avec mépris ses prétendantes et ses prétendants, dont la nymphe Echo.

Mais un jour qu’il buvait à une fontaine, il aperçut un jeune homme dont il tomba amoureux. Ce jeune homme, son reflet, le séduisit tant qu’il se pencha, se pencha et finit par tomber dans l’eau et disparaître au fond de l’eau.

A sa place,  des fleurs  blanches auxquelles on donna son nom.

Le narcisse est une des fleurs emblématiques du printemps (surtout sa variété la jonquille) et elle existe désormais en plusieurs couleurs : du blanc, du jaune, de l’orange et tous les mélanges possibles.

Dans notre culture, le narcisse est le symbôle de la vanité, mais en Chine il est celui de la chance et de la richesse. La jonquille est devenue en France un symbole de la lutte anticancer.

Colorier les jonquilles et les autres fleurs symboliques du printemps

Une réflexion au sujet de « Histoire de fleurs, le narcisse, symbole de printemps »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *