Histoire de fleurs, la tulipe, une fleur de printemps à l’histoire mouvementée

La tulipe est  à l’origine une fleur sauvage qui pousse au pied de l’Himalaya.  La contrée appartenait alors à l’empire ottoman conquis par le turc Sulman le Magnifique et les  fleurs arrivèrent à Constantinople comme tributs des provinces soumises. Elle a été  cultivée et est devenue un des ornements des jardins d’Istanbul. (mandalas tulipes à colorier et tulipe perse)

L’histoire veut que ce soit un certain Charles de l’Ecluse qui l’ait introduite en occident à la fin du 16ème siècle. Mais le bruit court qu’elle serait déjà venue avant dans les cales des bateaux, mais que son bulbe aurait été confondu avec un vulgaire légume et mangé.

Elle est à l’origine de la première « bulle spéculative » de l’histoire  au 17ème siècle.  Son prix pouvait atteindre alors 15 fois le salaire annuel d’un paysan. Ce ne sont pas de vrais bulbes que l’on échangeait, mais des futurs bulbes. Ce commerce fût baptisé commerce du vent. Et tout s’effondra soudain.

Peu après, la folie de la tulipe frappa encore, mais cette fois de folie douce un sultan ottoman, Ahmet III et il entraîna à sa suite tout son royaume. Palais, jardins, maisons furent décorés de fleurs, la tulipe jouant le rôle de la star.

Elles sont très présentes dans les contes des mille et une nuits comme symbole d’amour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *