Le British museum est-il le plus grand musée du monde ?

british2

C’est la question que se pose aujourd’hui un des journalistes de Times on line en partant de deux faits :

– Le British Museum est devenu cette année l’attraction touristique la plus visitée d’Angleterre avant la plage de Blackpool. 6,03 millions de visiteurs en 12 mois pour 5,5 millions à  Blackpool on 5.5 million et 5,23 à la Tate Modern.

– son directeur Neil Mac Gregor qui a mené à bien la transformation qui a rendu cette vénérable institution aussi attrayante ne le quittera pas pour le metropolitan museum de New York.

Nous avons fait partie des 6 millions cet été. Pourtant, je ne sais pourquoi, j’avais un apriori très négatif envers le British Museum. Je l’associai à l’ennui pesant, à la grisaille et à la tristesse des musées d’archéologie de mon enfance, le royaume de la poussière, de la pesanteur, du savoir rasoir.

Quelques mots dans un fascicule touristique gratuit : Pierre de Rosette, Champollion, le très grand intérêt manifesté par Pierre pour l’histoire de l’Egypte ancienne. Soudain, visiter cette institution que j’avais jusqu’alors évité comme la peste est devenu incontournable. Pour mémoire, je voyageais en Angleterre en go de trois mômes, Pierre 12 ans, Alexane 11 ans et demi et François 10 ans et demi.

Dès l’entrée, j’ai du remballer mes préjugés. Lumineuse (bien plus que sur ma photo), moderne, emballante (nettement plus sans que je puisse expliquer pourquoi que celle du Louvre). Je n’avais pas fait deux pas que j’étais conquise.

motif tête maya

Pas question de tout visiter. Alors chacun a choisi une salle. Pierre de Rosette pour Pierre. Curieux, n’est-il pas ?
Statues de l’île de Pâques pour Alexane (très influencée par ses parents). Momies pour moi. Sans doute une illustration de ma révolution culturelle à 180°… Et Mexico pour François. La numérotation maya étant un des rares sujets abordés à l’école à l’avoir suffisamment intéressé pour le tirer de ses rêveries.

Une des têtes mayas m’a d’ailleurs tellement frappée que je m’en suis inspirée pour un des motifs que j’ai dessinés pour dia de los muertos.

Le musée a été fondé au siècle des lumières pour être un musée du monde.

Sa prochaine exposition aura justement pour thème le Mexique, à partir du 24 septembre, Moctezuma, the aztec ruler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *