Un feuilleton inspiré d’Alice au pays des merveilles : Lilas au pays d’Alice, deuxième chapitre

Lilas au pays d’Alice (sommaire, coloriages, jeux, bricolages, …)

Chapitre 1 : Lilas rencontre le lapin

Chapitre 2 : Lilas suit le lapin

Le lapin était introuvable. Mais derrière les bambous Lilas trouva un autre livre que sa grand-mère lui avait offert. Bizarre. Vraiment bizarre. Lilas s’assit et regarda la petite porte qui menait au jardin merveilleux.

Pas de doute, c’était devenu une vraie porte et derrière, elle voyait un vrai jardin, dans lequel elle avait vraiment envie d’entrer. Elle soupira.

–          Ma tête ne passera jamais par cette porte et mon derrière encore moins. Un pied, je pourrais passer un pied, mais à quoi ça me servira ?

Elle regarda autour d’elle. Il y avait un drôle d’objet par terre. Elle le ramassa et décida d’aller le montrer à ses parents. Elle se leva et en tripotant l’objet l’ouvrit.

Elle se souvint d’avoir vu des femmes s’éventer. Elle avait un peu chaud. Elle les imita… Et rétrécit ! Juste un petit peu ! Elle ne s’en rendit pas compte. Elle avait toujours chaud. Un nouveau coup d’éventail. Celui-ci la fit rétrécir si fort qu’elle s’en aperçut aussitôt. La panique fit monter sa température. Un bon coup d’éventail. Et elle rétrécit encore.

Elle était maintenant minuscule. En 3 coups d’éventail, sa taille était devenue celle d’une souris. Pour une petite fille de grande taille, quel choc !

Elle aurait pu maintenant entrer dans le joli jardin, mais elle n’avait pas la tête à ça, sa tête était pleine de pensées inquiétantes qui tournaient à toute vitesse. La pire était que son chat la prenne pour une souris et la croque toute crue. Ca tournait de plus en plus vite et Lilas se sentit tomber.

Une réflexion sur « Un feuilleton inspiré d’Alice au pays des merveilles : Lilas au pays d’Alice, deuxième chapitre »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.